zoom sur...

La qualité de l'Air en vallée de l'Arve

La qualité de l'air de la vallée est régulièrement dégradée par des pics de pollution. Un Plan de protection de l'atmosphère est en cours d'élaboration.

La qualité de l'air dans la vallée de l'Arve est régulièrement dégradé par des pics de pollutions...

 

Quelles actions en cours ?

 

A Cluses, un capteur a été installé fin décembre 2010 par l'agence départementale de la qualité de l'Air (AIR APS) afin de suivre plus précisemment les émissions dans le bassin clusien (aujourd'hui les capteurs locaux les plus proches se situent à Passy). Les résultats devraient être connus début 2012.

 

Un Plan de Protection de l'Atmosphère de la Vallée de l'Arve est en cours d'élaboration par les services préfectoraux et la direction régionale de l'environnement, en lien avec les communes et les associations locales. Il devrait préconiser des actions concrètes pour réduire les pics de pollutions, dont le nombre dépasse chaque les seuils règlementaires, notamment pour les particules fines (PM10).

  • Vous pouvez consulter le dossier du PPA sur le site de la Préfecture en cliquant ICI

 

La situation locale

La situation géographique du bassin clusien, en vallée étroite, favorise le maintien de la pollution liée aux activités du bassin de vie (chauffage, déplacements,...) en basse atmosphère, notamment durant les périodes de froid (phénomène d'inversion thermique).

 

Comment agir ?

Des recommandations sanitaires et comportementales sont proposées par la Préfecture et il est recommandé de les suivre particulièrement par les personnes souffrant de problèmes respiratoires. 

 

- les personnes sensibles sont invitées entre autres à suivre leurs prescriptions médicales habituelles, et à éviter toute activité physique ou sportive intense

- le grand public est invité à suivre les préconisations suivantes :

  • limiter  l’usage  des véhicules  automobiles  et  de  tous  autres  engins  à moteur thermique ;
  • privilégier,  pour  les  trajets  courts,  les modes  de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
  •  différer si possible les déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
  • pratiquer  si  possible  le  co-voiturage  dans  les autres cas ou d’emprunter les réseaux de transport en commun ;
  • réduire sa vitesse de circulation de 20 km/h hors agglomération.

Chaque jour, retrouvez les informations sur la qualité de l'air, les pics de pollution et les recommandations sanitaires sur :

www.atmo-rhonealpes.org

 

logo de la ville de Cluses
logo de l'Union européenne
Ce projet est co-financé par l'Union Européenne.
L'Europe s'engage en Rhône-Alpes avec le Fond Européen de Développement Régional