zoom sur...

La thermographie aérienne de Cluses

Engagée dans une démarche volontaire de développement durable, la Ville de Cluses souhaite aller plus loin dans la prise en compte des enjeux liés aux consommations d'énergies et au climat.

La thermographie aérienne de la ville participe à cet objectif et permet de :
- Sensibiliser les habitants à la maîtrise de l’énergie, un enjeu environnemental et économique capital de ces prochaines années
- Renseigner les habitants et acteurs locaux sur l’état thermique de leur habitat, et sur les possibilités d'amélioration et de rénovation qu'ils peuvent faire
- Participer à la réduction des consommations globales d’énergies et par conséquent, réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES)


> Voir la thermographie

> Voir le détail de la thermofusion


Comprendre :

Le logement, première source d'émission de gaz à effet de serre
Le secteur du bâtiment est responsable de 25 % des émissions de CO2 et de 43 % de la consommation  d’énergie  finale  en  France. 2/3  de  cette consommation vient du secteur résidentiel et notamment du chauffage qui représente une large part des émissions de gaz à effet de serre. Pour les constructions  neuves, grâce aux réglementations thermiques successives, la consommation par m² a été divisée par 2 à 2,5 et la consommation moyenne unitaire a baissé de 37 % depuis 1973.  Néanmoins plus de 60% des logements français ont été construits avant 1975, à une époque où il n'existait pas encore de règlementation thermique. Ainsi, la facture annuelle de chauffage représente environ 900 € en moyenne par ménage.

Les déperditions de chaleur d’un logement ont des origines multiples : murs, ventilation, vitres, sols, ponts thermiques...
Pour une maison individuelle, c’est la toiture qui enregistre le plus de déperdition, avec une moyenne de 30 %, contre 5 à 10 % pour un immeuble d’habitation collective. Mesurer cette déperdition représente donc une information importante pour savoir où et comment agir pour réduire sa facture énergétique et réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Après traitement et analyse des images, les toitures de toutes les zones bâties sont colorisés et classifiées selon un schéma simple en 3 couleurs, donnant le niveau global de déperdition.
Grâce au procédé de « thermofusion », on obtient également une seconde image beaucoup plus fine en 256 couleurs. Cette dernière permet une localisation exacte des défauts de votre toiture.


----

Comment lire la thermographie ?


3 classes de déperdition allant du vert au rouge correspondent aux températures globales des toitures.   

Classe 1 –  ROUGE
Toiture énergivore. L'isolation serait à revoir pour éviter les déperditions et permettre de baisser la consommation. Des anomalies thermiques importantes existent et pourront être expliquées grâce à une analyse fine de la situation.

Classe 2 – ORANGE:
Le bâtiment est mal isolé ou trop chauffé, à contrôler. Dans les deux cas, une réflexion approfondie sur la réduction de l’énergie s’impose pour trouver les meilleures solutions au problème.

Classe 3 – VERT
Les déperditions sont faibles et le bâtiment semble bien isolé, ou le logement n'est pas chauffé au moment du survol. Vous pouvez augmenter encore l’efficacité énergétique de votre maison en vous informant sur les systèmes innovants d’isolation ou de chauffage.

---


La thermofusion
:

La thermographie donne des informations générales sur le niveau de déperdition des toitures et permet à chacun de s'intéresser  à l'amélioration de son isolation extérieure et/ou intérieure.
Les résultats dépendent de la façon de la température ambiante du logement ; un même bâtiment n’apparaîtra pas de la même couleur s’il est chauffé à 19°C ou à 23°C.

Plusieurs zones de déperditions peuvent apparaître pour une même toiture. En effet, une toiture n'est généralement pas isolée de façon homogène (combles vides ou habités, manque ou vétusté de l'isolant,...). La technique de la thermo-fusion permet de voir ces défauts de toiture. Les cartes de cette thermo-fusion sont disponibles sur Internet et en mairie pour consultation.

Dans tous les cas, seul un diagnostic de performance énergétique ou une étude thermique sont en mesure de fournir une analyse précise des améliorations possibles pour votre logement.

---

Pour voir plus en détail votre toiture ou recevoir un zoom sur votre habitation et quelques aides de lecture des cartes, contactez le service développement durable au 04 50 96 69 90 ou agenda21@cluses.fr

logo de la ville de Cluses
logo de l'Union européenne
Ce projet est co-financé par l'Union Européenne.
L'Europe s'engage en Rhône-Alpes avec le Fond Européen de Développement Régional